Dans le commerce, les Arts de la table se cantonnent aux articles de vaisselle, aux linges de table et aux accessoires décoratifs. Mais il s’agit aussi et avant tout d’un ensemble de pratiques autour de la table et des repas pris en communauté. Du placement des convives, à la présentation des mets en passant par le choix et le positionnement de la vaisselle et des accessoires de table, les Arts de la table sont bel et bien un Art à part entière.

Notre but, dans ce guide, n’est pas de nous étendre sur la partie mondaine de ces derniers. Nous ne vous parlerons pas du placement des convives, ni même de l’étiquette. L’aspect gastronomique ne sera pas non plus abordé. Nous nous intéresseront plutôt, dans un premier temps, à la décoration de la table en en abordant les fondamentaux. Dans un deuxième temps, nous nous pencherons alors sur le positionnement de la vaisselle et des couverts.

A l’issue de ce petit guide rapide, vous serez en mesure de présenter une table comme le véritable hôte que vous souhaitez être !

Sommaire :
1. Les fondamentaux des Arts de la Table
2. Les couverts, un positionnement codifié


Les fondamentaux des Arts de la Table

Selon les circonstances, vous vous verrez obligé de varier les services de table. En règle générale, trois services suffisent à couvrir tout type d’évènement. Vous êtes néanmoins libre d’en disposer de plus. Vous pourriez ainsi varier les plaisirs et surprendre vos convives à chaque réception.

Quoiqu’il en soit, nous recommandons de disposer :

  • D’un service simple et épuré pour les petites tablées entre intimes, . Le gré s’y prête plutôt bien. Médard de Noblat, avec ses collections Shadow et Feeling répondra à vos besoins. Si vous préférez la porcelaine, Yaka et Yaka Argentique, de Médard de Noblat ou Promenade et California de Deshoulières, vous raviront.
  • D’un service classique à la décoration légère lors des repas de famille. La faïence à alors toute sa place ici. Les manufactures de Lunéville, par exemple, proposent leurs collections Réverbère ou Hansi. En porcelaine, Carousselle ou Seychelles, de Deshoulières, correspondront plus à cette de table.
  • D’un service de standing, pour vos convives les plus prestigieux et vos amis de marque. C’est vers Haviland, avec Matignon et Diplomate, par exemple, que nous nous tournerons. Follies et Venise de Bernardaud conviennent aussi tout à fait.

Si la disposition des couverts est d’une importance capitale, l’agencement de la table est, lui aussi, essentiel. Il est de bon ton d’assortir les nappes, les sets et les serviettes. Avec du linge de couleur, on préfèrera des assiettes blanches et des décors clairs. Le cas contraire, on priorisera plutôt un service de table décoré, riche en couleurs et en métaux précieux.

!
Pour une surface parfaitement plane, repassez la nappe à même la table. Pour ce faire, un protège-table ou une toile cirée sont vivement recommandés, tout particulièrement si vous disposez de tables en bois.

Les grandes serviettes accompagnent les fruits de mer. Lorsque vous ôtez les assiettes, il convient de les retirer aussi. Enfin, réservez le rond de serviette à un usage familial.

Comme tout Art, les Arts de la table évoluent avec le temps. Une table contemporaine se concentre désormais plus sur le design, les couleurs et le lieu. Bien que les anciens codes soient conservés, la mode est plus à la créativité. Il devient donc fréquent de trouver des tables dépareillées au bar, en terrasse ou sur la table basse, afin de détonner et d’étonner.


Les couverts, un positionnement codifié

De l’assiette à la cuillère en passant par les verres, chaque couvert a sa place. En premier lieu, vous délimiterez l’espace qu’occuperont vos convives, à raison de 60cm à 70cm par convive. Il s’agit ensuite de les disposer à près de deux centimètres du bord de la table. Ainsi, tout un chacun bénéficiera de suffisamment d’espace pour se sentir à l’aise.

Arts de la table - Position des couverts
Schéma du positionnement classique des couverts

Les assiettes peuvent être disposées sur une assiette de présentation. Toutefois, au dessert, celle-ci sera retirée au profit de l’assiette dessert. De même, si vous présentez l’assiette à potage dans une assiette plate, il va de soit que vous desservirez les deux ensemble. L’assiette à pain, quant à elle, se situe à gauche et en retrait des autres assiettes. On l’accompagne du beurrier individuel et du tartineur.

Les fourchettes sont placées à gauche des assiettes et les couteaux à droite. L’usage veut qu’ils soient ainsi rangés par ordre d’utilisation, de l’extérieur vers l’intérieur. Les couverts à dessert sont, quant à eux, placés au dessus de l’assiette. Enfin, vous devez vous assurez que le monogramme, sur les fourchettes, est toujours visible. La lame des couteaux doit être tournée vers l’intérieur.

!
Un monogramme est un dessin composé de lettres parfois, enjolivé. Ce sont généralement les initiales de l’entité physique ou morale à qui il réfère. Par extension, on appelle monogramme la gravure sur ou sous les couverts.

Les verres de cristal sont disposés à droite et en retrait des assiettes, par ordre de taille décroissante. Il faut donc placer, de gauche à droite, les verres à eau, puis à vin rouge, à vin blanc et enfin à dessert. N’oubliez pas que tous les vins rouge ne possèdent pas les mêmes arômes et que la forme du verre doit donc s’adapter à son contenu.

Pour conclure vous pouvez ajouter à vos tables un surtout, des fleurs ou des bougeoirs. Dans le cas de ces derniers, il doivent être assez haut pour ne pas gêner les convives. Vous les allumerez juste avant de passer à table. Enfin n’oubliez pas les rinces-doigts si vous servez des crustacés ou des asperges. Ils se positionnent eux aussi à gauche des couverts.